Une semaine pour dire non aux pesticides !

Du 17 au 26 mars 2017, c’est la 10ème édition de la Semaine des Alternatives aux Pesticides en Alsace ! Le vaste programme d’animations proposé par les Missions Eau alsaciennes est centré autour de la thématique « jardiner au naturel » : conférences, spectacles, ateliers, démonstrations, diffusion de films, balades… Tout le monde est invité à participer !

affiche_SAP2017_vBDEn amont de la semaine, le Salon Extérieurs et Jardin à Mulhouse accueille 3 jours d’animations, quizz et conférences en présence d’experts en jardinage au naturel avec les Missions Eau les vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 mars.

Plusieurs communes de m2A accueillent des animations diverses : retrouvez-les en détail directement dans l’agenda.

  • Troc Nature du printemps au parc du Rabbargala – le samedi 18 mars à Wittenheim
  • Les après-midis festifs de Vita’terre (Jardiner sur sol vivant et La biodiversité, une alliée du jardin) – les dimanches 19 et 26 mars à Mulhouse
  • Balade contée Dame Nappe et la Terre du Roi Tordu – le dimanche 26 mars à Richwiller
  • Conférence-visite autour du jardinage au naturel – le samedi 18 mars à Kingersheim
  • Préservation des écosystèmes, cultures en non labour, variétés anciennes de céréales, boulangerie artisanale – le lundi 20 mars à Feldkirch
  • Découverte gourmande des plantes sauvages et de leurs usages – le samedi 18 mars à Lutterbach
  • Gérer la réalisation d’un jardin suite aux observations du terrain et anticiper son entretien – le dimanche 19 mars à Ottmarsheim
  • Le potager de mon grand-père – le jeudi 16 mars à Riedisheim
  • Guerre et Paix dans le potager – le mardi 21 mars à Kingersheim
  • Zéro phyto – 100% bio – le mercredi 22 mars à Rixheim
  • Jungle d’eau douce – La vie secrète des gravières – le jeudi 23 mars à Richwiller
  • Qu’est-ce qu’on attend ? – le dimanche 26 mars à Kingersheim

Consultez le programme complet des animations prévues dans le Haut-Rhin et le Bas-Rhin.

Des alternatives aux pesticides : pourquoi ?FB_jardin

Au début de l’année 2016, les distributeurs ont entamé un programme de retrait de la vente en livre-service des pesticides chimiques, et depuis le 1er janvier de cette année, ils ne sont plus délivrés qu’après un conseil personnalisé d’un vendeur certifié. D’ici deux ans, la vente aux particuliers en sera totalement interdite.

De nombreuses autres solutions existent et sont de plus en plus souvent mises en avant par les jardineries, qui s’adaptent à ces changements de législation en mettant l’accent sur le conseil et la sensibilisation à ces pratiques alternatives : prévention et mise en place d’un jardin plus nature, interventions manuelles ou solutions de biocontrôle (utilisation d’ennemis naturels des parasites pour protéger les plantes).

pouceQue faire de vos produits dangereux et comment les identifier ? Découvrez les bons gestes à adopter pour les remplacer en toute sécurité.

Retour à la liste