Jardiner au naturel

De quoi s’agit-il ?

 

Le Jardinage au naturel est une pratique du jardin, repensée pour préserver les ressources, économiser l’eau et les efforts du jardinier. C’est aussi, et surtout, un jardinage dans lequel les produits chimiques sont exclus.

Jardiner au naturel, c’est adapter ses pratiques, ses outils, ses plantations, pour optimiser l’entretien et préserver la biodiversité de son jardin ou de son potager. Des méthodes simples et peu coûteuses, préservant l’environnement et faciliter le travail du jardinier.

Pour rappel, depuis le 1er janvier 2019, la réglementation contre l’utilisation les pesticides chimiques pour les jardiniers amateurs évolue. La loi Labbé interdit aux particuliers d’acheter, d’utiliser et de stocker des pesticides chimiques pour jardiner ou désherber. 

 

Les bons gestes du jardinier – 3 clés pour réussir :

Découvrez  aussi les  insectes qui vous aident

Paillage et plantes couvre sol

plantes couvre solLe paillage de vos massifs et de votre potager est l’une des solutions alternatives pour limiter le désherbage : il consiste à couvrir le sol ou le pied des plantes avec des matériaux naturels. Il prend la place des « mauvaises » herbes, les empêchant ainsi de germer et de s’installer.

Un paillage efficace vous permet de réduire durablement la consommation d’eau au jardin.

Pour vos espaces pentus ou au pied des arbres, pensez aux plantes couvre sol (bugles rampants, géraniums sauvages, etc.). Ces plantes, en plus de réduire la prolifération des herbes, vous offrent un parterre fleuri.

 

Désherbage

Le désherbage thermique peut se faire avec des ressources de tous les jours. En effet, les eaux de cuisson (pomme de terre, riz, pâtes ou légumes) vous permettront de désherber les surfaces réduites de façon naturelle sans devoir acheter de produit spécifique.

Pour les surfaces pavées, un balayage permet d’éliminer les jeunes pousses d’herbe ainsi que la terre qui sert de support à la germination des graines. Pour les herbes déjà installées, pensez au désherbeurs thermiques.

Le compost, ami des jardiniers « zéro déchet »

C’est un premier geste simple plein de bon sens : le compost mûr (entre 8 et 12 mois environ) est un engrais naturel qui apporte aux plantes les éléments nutritifs nécessaires à leur croissance (azote, phosphore, potasse, etc.). Il peut remplacer les engrais minéraux classiques.
Retrouvez nos conseils sur le compost

Si vous n’avez pas de composteur, profitez des ventes événementielles à 15 €, ou profitez des placettes de compostage partagé.

Un potager en bonne santé

pouceIl est utile de choisir des plantes locales adaptées à votre jardin et de prévoir une rotation des cultures sur 4 ans.

pouceLe compost fertilise naturellement pour vos plantes.

pouceLe bêchage du jardin sans retournement assure une aération du sol sans bouleverser l’activité biologique de celui-ci.

pouceLa nature est bien faite, là où vous trouvez un nuisible du jardin il y a généralement un prédateur pour celui-ci. Par exemple les coccinelles et leurs larves vont lutter contre les pucerons et les cochenilles. En favorisant la diversité des végétaux avec une prairie fleurie, vous favorisez la diversité de la faune.

 

Et pour les enfants

Les petits jardiniers peuvent également découvrir les bons gestes pour aider leurs parents dans la pratique du jardinage au naturel dans :

Pour aller plus loin :

Tous nos conseils dans le guide du jardinage au naturel réalisé par la Ville de Mulhouse et m2A

 

Des ateliers pratiques et des conseils sur l’agglomération dans l’agenda du site « jetermoins » :

 

Des livres, une revue, un site :

  • « Les 4 saisons du jardin bio », le magazine référence pour le jardinage au naturel, réalisé par les Editions Terre Vivante, qui éditent de nombreux ouvrages de jardinage
  • « Le Guide Terre vivante de l’autonomie au jardin », éditions Terre Vivante (pour vivre de son jardin, tous les conseils d’expert, avec tous les piliers du jardin bio pour un potager nourricier)
  • « Mon potager bio en ville – Sur cour, terrasse, balcon… », Franck David et Eric Predine, éditions Terre Vivante
  • Les conseils et astuces mensuels d’Eric Charton sur le site de la Mission Eau Alsace

 

Entretenir un jardin en permaculture

Pour du 100% naturel, avez-vous pensé à la permaculture ? Cette approche consiste à organiser l’environnement du jardin de manière à reproduire le fonctionnement harmonieux des écosystèmes naturels. Pour faire fructifier sa terre selon sa convenance, tout l’art réside donc dans l’équilibre

synergique créé par la biodiversité. On ne le dira jamais assez : la nature est bien faite !

 

 

Quelques références bibliographiques pour vous aider à cultiver un jardin en permaculture et vous former :

  • « La permaculture en ville, c’est possible »,  Davy Corson, Rustica Editions , 2017
  • « Permaculture », un livre de Perrine et Charles Hervé Gruyer, créateurs de la Ferme du Bec Hellouin, (la référence sur la permaculture)
  • « Mon petit jardin en permaculture », Joseph Chauffrey, éditions Terre Vivante
  • http://www.monjardinenpermaculture.fr/
  • https://www.paysagedurable.fr/permaculture/formation-permaculture/alsace/
  • https://www.fermedubec.com/se-former/

 


Vidéos :
Galerie photos :